Skip to content
09 Mars 2020

Tribune – février 2020

La dernière réunion du conseil municipal, à l’issue d’une mandature, est toujours un moment émouvant.

Même si c’est la fonction de Maire et d’élu local qui recueille le plus de sympathie de la part de nos concitoyens, nous savons tous que, dans notre pays, le rôle d’élu est souvent décrié.

Pourtant, notre activité d’élu est passionnante, très chronophage certes, parfois difficile, mais tellement intéressante.

Nous avons l’opportunité d’agir, pour améliorer la vie quotidienne des administrés, en simplifiant leur vie de famille, en améliorant leurs conditions de vie ou en veillant à leur offrir des services de qualité.

Chacun a eu à cœur de servir l’intérêt général et, en s’engageant au sein d’une équipe municipale, quelle qu’elle soit, les 33 élus qui ont siégé depuis 2014, l’ont démontré.

Que nous soyons dans l’opposition ou dans la majorité, nous croyons dans nos combats politiques et, même si parfois nous avons pu avoir des échanges assez vifs au cours des séances, quel bonheur de vivre dans une démocratie comme la France, qui permet à toutes les femmes et à tous les hommes qui en ont le droit civique, de défendre leurs idées au sein d’une assemblée représentative.

A l’issue de ce mandat, il convient de remercier les agents municipaux avec qui nous travaillons tous les jours. Sans eux, les décisions prises par les élus ne pourraient être mises en œuvre sur le terrain.

Un grand merci enfin à vous, chers Andrésiens, qui, pendant ces 6 ans, nous avez fait confiance en nous demandant de relayer vos demandes et questions lors des conseils municipaux.

Merci à ceux qui nous ont toujours encouragés dans ce rôle difficile d’élus de l’opposition. Nous sommes restés constructifs tout en nous opposant fermement à ce que nous savions dommageable pour la ville.

Merci pour toutes ces rencontres dans nos quartiers, dans nos commerces : poursuivons ces échanges pour continuer à servir le bien commun à Andrésy.

Ensemble, prenons notre avenir en main.